bandeau site
“Chaque année, en France, 10 000 hectares sont dévastés par les campagnols terrestres”
Accueil > Edito

Edito

Voir cette page au format pdf

Depuis 30 ans, on assiste à une augmentation de la fréquence et de la sévérité des pullulations de Campagnol terrestre dans les zones herbagères d'altitude en Auvergne mais aussi en Franche-Comté, Limousin, Midi-Pyrénées, et PACA. Ce phénomène est dû à une spécialisation rapide en monoculture d'herbe des zones de montagne et de moyenne montagne qui a conduit à une homogénéisation du milieu et donc à une simplification des écosystèmes. Le déséquilibre engendré se traduit alors par la prolifération de quelques espèces bien adaptées à ces milieux tels que le Campagnol terrestre. Ce phénomène dépasse largement le domaine agricole.

Ces pullulations, ont des conséquences désastreuses. Elles provoquent des pertes de fourrages en quantité et qualité, avec des répercussions sur la qualité des produits animaux, sur l'équilibre floristique des prairies et sur le paysage. Elles présentent aussi des risques pour la santé humaine. Le Campagnol terrestre est un des réservoirs de l'échinococcose alvéolaire, maladie mortelle pour l'homme et le brassage des poussières de tumuli favorise le développement de moisissures responsables de la maladie du poumon de fermier.
Pour toutes ces raisons, la lutte contre ce rongeur s'avère nécessaire pour limiter sa population de façon durable. Au cours des dernières décennies, la lutte chimique a été privilégiée avec des risques pour la faune sauvage, sans pouvoir enrayer les pullulations.

 

Face à ce constat, des travaux menés en Franche-Comté depuis 1992 dans un cadre pluridisciplinaire restreint (FREDON, DRAF, DIREN, Université de Franche Comté, INRA) ont permis de tester sur une zone expérimentale une stratégie de lutte raisonnée associant à la lutte chimique des méthodes alternatives de lutte (travail du sol, lutte contre la Taupe...) à l'échelle des parcelles agricoles et du paysage formé de l'assemblage de ces parcelles. En 2002 cette stratégie a été étendue à 10 zones. Depuis 2005, on compte plus de 120 exploitations qui adhèrent à cette lutte raisonnée à travers un contrat de lutte signé avec la FREDON-FC pour une durée de 5 ans.

Par ailleurs en Auvergne, des études réalisées sur quatre communes depuis 2002, ont permis d'améliorer la connaissance du phénomène de pullulation dans des contextes écologiques et technico-économiques beaucoup plus variés, de mieux percevoir le rôle des modes de conduite des surfaces en herbe dans le mécanisme de pullulation et d'accéder aux contraintes des agriculteurs à l'échelle de leurs systèmes de production.
C'est dans ce contexte, qu'un programme CASDAR (Compte d'Affectation Spéciale pour le. Développement Agricole et Rural) interrégional « Campagnols terrestres et méthodes de lutte raisonnée » associant les organismes de recherche, d'enseignement et de développement des Régions Auvergne et Franche Comté a vu le jour début 2007.


Ce programme, d'une durée de 3 ans, avec des échanges de connaissances et de savoir faire entre l'Auvergne et la Franche Comté, bénéficie du soutien financier du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche. Il s'inscrit dans une démarche de développement agricole rural durable, d'innovation et de partenariat avec les organismes en charge de la vulgarisation, de la formation et de l'enseignement agricole.
L'enjeu majeur à terme du projet est de contribuer à un changement d'attitude des agriculteurs vis à vis des processus écologiques. Considérant jusqu'à présent les campagnols terrestres comme un fléau externe au système, les éleveurs envisageaient de les traiter seulement de façon curative en période critique. La principale innovation de ce programme est qu'en construisant avec les partenaires de la filière agricole, les outils de connaissance et les supports de diffusion à partir du point de vue et des préoccupations des agriculteurs, on favorise l'internalisation dans le système de production agricole des processus écologiques pour mieux les maîtriser (lutte intégrée).

Ce programme a pour principal objectif de transférer aux techniciens, aux agriculteurs et aux élèves de l'enseignement agricole les résultats déjà acquis par les actions de recherche dans les deux régions.

Les objectifs de ce projet sont :
- d'une part de proposer des méthodes de conduite des prairies aux niveaux des parcelles, des systèmes fourragers et des paysages herbagers de moyenne montagne, pour limiter les pullulations de campagnols en termes d'intensité et de fréquence, à l'intérieur d'un système de production plus durable
- d'autre part de permettre l'appropriation de ces méthodes par la profession agricole par la création d'outils de développement, la promotion et la vulgarisation des méthodes de lutte intégrée développées
- Enfin, l'enrichissement mutuel des connaissances fondamentales, techniques et technologiques au travers des échanges entre organismes et de mutualisation des expériences concernant la mise en œuvre de la lutte raisonnée en lien avec les contraintes des systèmes de production et les enjeux environnementaux et sociaux.

Ce projet présente trois actions principales :
1/ Innover par la recherche-action
2/ Développer les compétences et les savoir-faire en formant et informant les agriculteurs et les professionnels agricoles
3/ Communication auprès du grand public et du monde professionnel

 

Site Big Bang   Fleche   Actualités   ::  Contact  ::  Plan du site  ::  Mentions légales  ::  FAQ  ::  Partenaires   Fleche 2