bandeau site
“Chaque année, en France, 10 000 hectares sont dévastés par les campagnols terrestres”
Accueil > Santé publique / Maladies transmissibles > L'échinococcose alvéolaire

L'échinococcose alvéolaire

Voir cette page au format pdf

Maladie humaine rare et grave qui touche principalement le foie, elle est provoquée par le développement d'un ver parasitaire, l'échinocoque (forme larvaire du Ténia).

 

1- Transmission du parasite

2- Comment l'Homme peut-il ingérer des œufs du parasite et se contaminer ?

3- Des symptômes de la maladie tardifs

4- Comment éviter d'être contaminé ?

5- Pour en savoir plus

 

 

1- Transmission du parasite

Cycle echino

Ce petit ver contamine habituellement l'intestin du renard, mais aussi du chien ou du chat, sans entrainer de troubles particuliers. Il produit des œufs qui sont éliminés avec les matières fécales de l'animal et souillent les végétaux au sol et son pelage lors de la toilette. Un rongeur qui peut être un campagnol terrestre, va absorber les œufs du parasite avec sa nourriture quotidienne ou en creusant ses galeries. Les œufs vont alors produire une larve qui se développe dans le foie du rongeur. Le cycle se boucle quand un renard, un chien ou un chat consomme le rongeur parasité.

 

 

 

 

 

 

2- Comment l'Homme peut-il ingérer des œufs du parasite et se contaminer ?

  • Après contact avec des animaux parasités (renard, chien et chat) ;
  • Par consommation de végétaux contaminés par des crottes de renard, chien ou chats, crus ou peu cuits (légumes, pissenlits, salades sauvages, fruits, baies, champignons) ;
  • Après manipulation de la terre (jardinage...).

 

Echino alvéoles Echino adultes
Alvéoles d'echinocoque dans une partie du foie Forme adulte d'échinocoque (chat, chien et renard)

Echino larves

Forme larvaires d'échinocoque (chez l'homme)

 

3- Des symptômes de la maladie tardifs

Absence de signes de la maladie pendant de longues années alors que le parasite se développe dans le foie où il forme une sorte de tumeur parasitaire à développement lent.
A terme, douleurs abdominales, jaunisse, fièvre, augmentation de la taille du foie constituent les symptômes (tardifs) de cette maladie.
L'échographie, le scanner ou l'IRM mais aussi un test de sanguin permettent de poser le diagnostic puis de le confirmer.

Le traitement médical se fait par prise d'un antiparasitaire adapté, l'albendazol, (le plus souvent à vie) qui bloque l'évolution du parasite sans le tuer. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est effectuée.

 

4- Comment éviter d'être contaminé ?

  • Ne jamais manger des plantes ou fruits crus poussant près du sol (pissenlits, fraises, champignons...) même après congélation à -20°C : ils sont susceptibles d'être contaminés lors du dépôt de crottes par le renard ou l'animal domestique ;
  • Laver et cuire les légumes et fruits susceptibles d'être contaminés (cuisson supérieure à 60°C) ;
  • Se laver les mains (eau potable + savon) systématiquement après des travaux de jardinage, des contacts avec des animaux et avant chaque repas.
  • Sur avis d'un vétérinaire, vermifuger les chiens et chats avec un produit actif contre ce parasite (ex. praziquantel).

 

 

5- Pour en savoir plus

Site Big Bang   Fleche   Actualités   ::  Contact  ::  Plan du site  ::  Mentions légales  ::  FAQ  ::  Partenaires   Fleche 2