bandeau site
“Chaque année, en France, 10 000 hectares sont dévastés par les campagnols terrestres”
Accueil > Réglementation > L'arrêté de lutte PH3 > Mise en oeuvre du chantier

Mise en oeuvre du chantier

Voir cette page au format pdf

  • Le personnel

-      chaque opérateur doit être titulaire du Certificat de gazage PH3 contre la taupe en cours de  validité

-      chaque opérateur doit être titulaire du Certificat Individuel (Certiphyto) adéquate en cours de  validité

-      chaque opérateur doit faire partie d'une structure agréée PH3 Taupe en cours de  validité

-      chaque opérateur doit faire partie d'une structure agréée Agrément d'entreprise en cours de validité

-      connaissance des consignes de sécurité notamment la fiche de données de sécurité du générateur utilisé

-      connaissance de l'étiquetage

  • Le produit

-   produit homologué (portant un numéro d'AMM) et d'un usage spécifique contre la taupe

  • La sécurité

-       De l’opérateur:

Connaître la Fiche de donnée de sécurité (CT R 231-53 / R232-12-17 et CSP R 5158)

Etre autorisé (Décret 87-361 art 16 et 17 sur le plan aspect médical et art 6-12 et 13 sur le plan du travail R.234-22 ) (concerne les employés)

Travail en binôme (Arrêté Ministériel du 10/08/86, art 13)

Protégé par un équipement adéquat (Décret 87-361 art.6-12) et ne pas boire ni manger ni fumer (Décret 87-361 art 10)

Connaissance et choix du type de générateur de PH3

 

-       Des personnes de voisinage et des animaux:

Distance minimale entre le chantier et les habitations = 5 m

  • Déroulement d'un chantier de fumigation

 

1. Déclaration d'opération de fumigation

Le responsable de la structure agréé PH3 doit transmettre par écrit une déclaration d'opération de fumigation au DRAAF/Service Régional de l'ALimentation concerné 24 heures avant le démarrage du chantier.

En cas de chantier sur un lieu public, le prestataire doit transmettre également une déclaration à la mairie concernée.

2. Transport

 

3. Application:

Mettre son masque avec cartouche adéquate lors du transfert des pillules de la bouteilles à la canne distributrice.

 

4. Matériel à portée de main

- application : sonde et canne distributrice (Arrêté Ministériel du 10/10/88, art 3)

- détection du PH3 : kit de détection (pompes+tubes réactifs) ou détecteur électronique

- protections : (Arrêté Ministériel du 04/08/86, art 28 et Arrêté Ministériel du 26/04/88, art 7) Masque respiratoire individuel propre et en bon état équipé d’une cartouche filtrante type B2 neuve et non périmée., une réserve fonctionnelle d'au moins une cartouche neuve et non périmée,  EPI (contaminés)  à transporter à l'extérieur du véhicule, nettoyage/décontamination/neutralisation : réserve d’eau propre et savon

5. Nettoyage des cannes/ rangement:

Mettre son masque avec cartouche adéquate et neuraliser les poussières avec de l'eau. Laisser les vêtements de travail ventiler à l'air libre avant de rentrer dans un bâtiment.

Ne pas remettre les pillules récupérées ou tombées au sol, dans la flasque de conditionnement.

 

6. En cas de renversement accidentel:

Mettre le matériel de protection, faire un trou dans la terre, mettre les pillules, arroser avec de l'eau afin de neutraliser et surveiller la zone.

 

7. Les Emballages Vides:

les EVPP ne doivent pas être réutilisés. après s'être doté du matériel de protection, effectuer plusieurs rincage à l'eau puis écraser la flasques, les stocker et les remettre au centre de collecte ou aux ordures ménagères.

 

8. NE JAMAIS APPLIQUER LE PHOSPHURE D'HYDROGENE dans des conditions de forte hygrométrie ( brouillard, pluie, neige,..)

 

Site Big Bang   Fleche   Actualités   ::  Contact  ::  Plan du site  ::  Mentions légales  ::  FAQ  ::  Partenaires   Fleche 2